EnglishFrench

Le Rosette : un vin blanc moelleux, subtil et fruité

Quand on parle de Rosette, on pense directement au noyau des vins de la région de Bergerac. En principe, il peut être produit dans l’aire délimitée sur les communes de Bergerac, Creysse, Lembras, Maurens, Ginestet et Prigonrieux. En revanche, il tire son nom d’un lieu-dit de la commune de Bergerac. Auprès des amateurs de vin, le Rosette est connu comme étant un vin blanc à caractère moelleux voire subtil avec sa robe légèrement paillée. Rappelons que les vins d’AOC Rosette doivent provenir des cépages Sémillon, Sauvignon et Muscadelle.

Les terroirs du Bergerac sont particulièrement gâtés par la nature. Il se trouve que cette partie du Périgord réunit les conditions qui font éclore un grand vignoble, à savoir, un climat chaud et des sols pierreux dont la pauvreté fait justement la richesse. De cette façon, elle impose efforts et souffrances à la vigne pour créer les arômes les plus rares. Ce grand étendu de sols calcaires se répartit en quelques terroirs dont celui du Rosette. Ce dernier se situe au nord-ouest de la ville de Bergerac sur des coteaux ensoleillés de la rive droite de la Dordogne. La superficie qui recouvre le terroir du Rosette n’est que de 125 hectares seulement, regroupant une dizaine de viticulteurs qui ont revendiqué cette appellation en 2000. Son terroir actuel correspond à la Vinée de Bergerac. De même que le Pécharmant, l’appellation Rosette est créée par décret le 12 Mars 1946.

Un terroir à pH acide

vineyard-983175_960_720

Le vignoble du Rosette est établi sur un sol de roches détritiques avec des sables argileux mêlés de graviers et riches en fer qui ont été amenés par la rivière. Il faut reconnaître que sans la rivière de la Dordogne, le vignoble de Bergerac n’existerait pas. Ce sol à pH à tendance acide se réchauffe vite en printemps, ce qui favorise la culture de la vigne. Au début, il entraîne une bonne précocité et plus tard, une maturité optimale.

Une vinification délicate

muscadelle1

Les vinificateurs préconisent une limite maximale de 12 yeux par cep de vigne. Ce dernier ne peut pas comporter un taux de ceps morts ou manquant supérieur à 20%. Le vigneron doit ainsi entretenir la parcelle afin d’assurer un bon état sanitaire de la vigne. Concernant la récolte, le raisin sera récolté une fois bien mûre. Dans ce cadre, il doit comporter au moins 196 grammes de sucre par litre de moût. Toutefois, il faut attendre la publication du ban des vendanges pour commencer la récolte. Pour bénéficier d’un vin de qualité, la quantité de raisin à la parcelle est limitée à 8000 kilogrammes par hectare, ce qui offre un rendement de 50 hectolitres par hectare.

Conseils de dégustation

image-10

Le vin blanc de Rosette est enrobé d’une couleur jaune paille pâle. Il offre des arômes en nez fruités, notamment de fruits exotiques, d’agrumes et de pêche ainsi que des arômes floraux. En bouche, le sucre confère une onctuosité sans excès qui s’équilibre parfaitement avec une pointe de vivacité en fin de bouche. Il s’apprécie particulièrement sur des fruits de mer et des plats de volailles. Avec le fromage, c’est un excellent accompagnement des fromages à pâte persillée comme le bleu d’Auvergne. Il peut également être consommé avec du foie gras de canard.

Ces articles devraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire