EnglishFrench

Le Pécharmant : un vin rouge alliant puissance et intensité

Étymologiquement, Pécharmant vient du terme « pech » signifiant colline et l’ensemble signifie colline charmante. Issu du vignoble bergeracois, le Pécharmant est un vin rouge français plutôt apprécié par les amateurs de vin. Il est notamment reconnu pour sa puissance et son intensité, deux caractères principaux que les œnologues ne manqueront pas de constater dans sa dégustation.

Un goût typique au terroir

En fait, il doit cette particularité à son sol de sables et de graviers issu de la transformation des roches granitiques du Massif central. Il se trouve que le terroir du Pécharmant a subi un lessivage superficiel entraînant l’argile et le fer en sous-sol. De cette façon, la couche d’argile ferrugineuse et imperméable dénommée « tran » donne ce goût du terroir si typique à l’appellation Pécharmant.

En plus de cela, ce vignoble du nord de Bergerac bénéficie d’un climat océanique tempéré, c’est-à-dire, bien exposé plein sud. Un climat qui favorise une bonne maturité du raisin et une concentration des sucres et arômes. Tous ces facteurs favorisent l’épanouissement des vignes du terroir de Pécharmant pour ainsi produire un si bon vin.

Petit historique du terroir de Pécharmant

banniere_terroir_800

Etant le plus ancien vignoble de la ville de Bergerac, le terroir du Pécharmant produit effectivement d’excellent vin dans le département de la Dordogne. Du XIème au XIIème siècle, ce vignoble dépendait du châtelain de Bergerac.

Ensuite, les moines du monastère Saint-Martin de Bergerac ont pris le relais en défrichant la vinée nord. Aujourd’hui, ce grand domaine est considéré comme la toute première région viticole dans le pays de Bergerac. L’appellation Pécharmant a obtenu comme AOC par décret le 12 Mars 1946.

Le travail du vignoble

purple-grapes-553463_960_720

Rappelons que le Pécharmant a subi un long travail avant d’arriver dans nos verres. Dans l’obtention de ce vin rouge, il a fallu assembler les cépages merlot, cabernet sauvignon, cabernet franc et malbec. Dans ce cadre, aucun cépage ne peut dépasser 65% de l’encépagement.

On recense à peu près 4000 pieds par hectare, ce qui fait un total de 45 à 54 hectolitres par hectare. Il s’agit toutefois du rendement de base minimum que confère ce vignoble bergeracois. Quant à la taille par vigne, la charge ne devrait pas excéder de 10 par cep.

Par conséquent, le vigneron peut tailler plus long s’il élimine les yeux surnuméraires mal placés ou en retard de végétation lors de l’épamprage. Pour ce qui est de l’entretien des vignes, le feuillage doit avoir une hauteur suffisante dépassant 0,6 fois l’écartement entre les rangs. Sinon, le sol sous la vigne s’entretient par tonte de l’herbe ou traitement aux herbicides.

Comment se déroule la vinification du Pécharmant ?

Meursault-_Vinification1

La vinification du Pécharmant nécessite un savoir-faire afin de conserver son goût. Dans un premier temps, le raisin est amené au chai en benne à vendange. Le passage à l’éraflage n’est pas obligatoire. Ensuite, il va accomplir la fermentation alcoolique après levurage. La macération peut s’étendre de deux à quatre semaines afin d’extraire les parties colorées et les tanins de la pellicule du raisin.

Il revient au vinificateur de juger à la dégustation s’il faut poursuivre ou pas la macération. Enfin, le vin est laissé au repos pour pouvoir réaliser la fermentation malolactique. Pour optimiser le vin, le vinificateur va maintenir le vin à une température entre 20 et 25°C et ensemencer le vin avec des bactéries lactiques du commerce.

Conseils de dégustation

crédits photos: www.delicesdeturnac.com

Crédit photo : www.delicesdeturnac.com

A la dégustation, le Pécharmant présente une couleur grenat sombre. A l’olfaction, on remarque l’apparition des senteurs de fruits rouges. En bouche, il est particulièrement charpenté et puissant. Les tanins restent présents sans être agressifs, mais ils finissent par s’adoucir avec le temps. Il est recommandé de consommer ce vin rouge avec de la viande rouge ou du gibier.

Ces articles devraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire